Mobilisons-nous : rassemblement à Lezoux le 26 septembre

Malgré nos différentes interventions en direction des élus (Maires - Présidents de Communautés - Délégués), les responsables du SBA n'ont nullement l'intention de renoncer à leur projet de réforme tarifaire.


Les seuls aménagements possibles, annoncés par la SBA lors de la réunion des Maires le 16 septembre à Ennezat, portent sur une augmentation du nombre de levées comprises dans le forfait (qui passerait de 16 à 20 par an), et un plafonnement pour les familles de 5 personnes et plus.
Selon le SBA, le coût moyen reste de 320 Euros par foyer en porte à porte (et 260 Euros en PAV), ce montant ne couvrant cependant pas le coût réel, ce qui préfigure encore des augmentations ultérieures !!!
Rappelons que l'instauration de la Redevance Incitative est néfastecoûteuseinjuste et inefficace.
Parmi les conséquences induites par ce projet, citons :
des foyers en difficulté dûs aux augmentations insupportables, liées notamment aux investissements réalisés (renouvellement des bacs - puces - adaptation des camions - points d'apport volontaire - facturation - etc) ;
le retour des décharges sauvages et les problèmes d’hygiène et de salubrité publique liés aux incivilités et à la suppression de la collecte hebdomadaire en porte à porte ;
la perte des prérogatives de puissance publique et la soumission du service d'enlèvement des ordures ménagères au droit privé ;
sa soumission à la libre concurrence et à terme, son assujettissement à la TVA (d'où encore une augmentation !), et très probablement, la privatisation ;
la compression des effectifs et la suppression d’emplois à court terme.

En fait, il n’existe aucun argument valable, aucune raison sensée, aucun mobile rationnel qui milite en faveur de la réforme tarifaire proposée.
Aujourd’hui, tout le monde est d’accord pour trier davantage et réduire sa « production » de déchets, à tel point que, d’après les statistiques publiées pour l’année 2013 par l'ADEME, le SBA se place dans le peloton de tête des services de collecte où les usagers trient le mieux et qu’il devient difficile de faire beaucoup plus ! Les chiffres parlent d’eux même :
-    Moyenne SBA : 183 kg par  habitant et par an d’Ordures Ménagères Résiduels (OMR) (*)
-    Moyenne départementale : 228 kg par  habitant et par an,
-    Moyenne régionale : 245 kg par  habitant et par an,
-    Moyenne nationale : 267 kg par  habitant et par an.
(*) OMR : Désigne la part des déchets qui restent après les collectes sélectives.
Le choix de nous opposer à la mise en place de la redevance, qu’elle soit incitative ou non, est un choix d’intérêt général, au delà des intérêts partisans.
Avec le projet de mise en place de la redevance, nous assisterons, une nouvelle fois, au démantèlement et à la casse du service public.
C'est pourquoi nous appelons les usagers à venir à un rassemblement lors de la réunion du prochain Comité Syndical du SBA qui aura lieu le Samedi 26 septembre à 8 h 30 à LEZOUX.

Rassemblement
Samedi 26 septembre 2015 à 8 h 00
à LEZOUX
devant la Maison du Peuple – Place Jean-Baptiste Moulin 
.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation